Archives du mot-clé Targa

Porsche France déçoit avec une Targa 4S limitée à 15 exemplaires.

Temps de lecture estimé:

Youpi! Cocorico! Ca y est, Porsche France a décidé de nous gâter! Vous rappelez-vous de cette superbe Targa 4S Bleu Gulf limitée à 15 exemplaires à laquelle nos amis néerlandais avaient eu droit il y a quelques semaines? Eh bien, pour fêter les 50 ans de la Targa en beauté, Porsche France a également décidé d’y aller de sa petite édition limitée. Mais autant vous le dire tout de suite, nous n’avons pas sauté de joie très longtemps…

08113490-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

Le département Exclusive s’est bien évidemment impliqué dans le projet de Porsche France, en commençant par le plus important: la couleur! Et cette fois-ci, Porsche a décidé de faire parler la poudre, en optant pour… du gris. Bravo les mecs, pour une fois que vous organisez un barbecue, vous faites cramer les brochettes! Que le lecteur nous pardonne cet excès de familiarité, mais lorsque l’on voit que les Pays-Bas ont osé le Bleu Gulf, nous ne comprenons vraiment pas pourquoi Porsche France n’a pas osé le Rouge Polo, l’Orange Sanguine, voire le Jaune Bahama qu’ils connaissent parfaitement, puisque le parc presse français dispose d’une 911T Jaune Bahama. Mais non, Porsche a opté pour cette nuance appelée Gris Noir. L’originalité jusqu’au bout…

08113492-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

La dotation extérieure bénéficie également des jantes Sport Classic de 20 pouces peintes en noir brillant, dont la beauté et l’allure ne déçoivent jamais. La Targa 4S se pare également du bouclier avant Sport Design évoquant fortement la GTS, tout comme les rétroviseurs Sport Design. On remarquera également la présence de baguettes latérales peintes en couleur carrosserie. L’ensemble est désormais bien habituel sur les éditions limitées développées sur la base de la 911. Quant à l’habitacle, il s’agit d’une copie conforme de ce que Porsche avait proposé sur la sublime 911 Edition 50 ans, qui pourra pour toujours s’arroger le privilège de l’originalité, alors que cette Targa 4S commence, malheureusement, à sentir le réchauffé.

08113494-photo-porsche-911-targa-4s-exclusive-edition-000

La recette est donc fort convenue, et l’auto sera limitée à 15 exemplaires seulement. Un semblant d’exclusivité facturé au prix fort, puisque la Targa 4S Exclusive réservée à la France vous sera facturée 188 489€, contre 127 805€ au modèle de série. Nous espérons toutefois que l’auto connaîtra le succès, car quoi que nous en disions, elle est tout de même très réussie. Mais nous restons très déçus par le manque cruel d’originalité de l’auto. Si un membre de Porsche France venait à lire ces lignes, nous serions fort heureux d’entendre sa version de l’histoire…

Crédits photos: Porsche AG

Singer dévoile sa première 911 Targa!

Temps de lecture estimé: 2’20

Ca y est, c’est elle! Nous vous l’annoncions il y a quelques semaines alors que Montana venait de crever l’écran, la 911 Targa restaurée par Singer est désormais une réalitée. Présentée le 25 juin à l’occasion du Festival of Speed de Goodwood, elle nous délivre tous ses secrets de fabrication. Et quelques détails croustillants…

07-singer-911-targa-1

Que l’on aime ou non la Targa, force est d’admettre que la dernière création du préparateur californien est un véritable canon de beauté. Discrète, avec sa livrée gris ardoise et ses petits pare-chocs façon Touring (rappelons qu’il s’agit là d’une coûteuse option comme seul Singer sait en inventer), elle ne laisse que mieux admirer son superbe arceau en nickel plaqué. Le travail du nickel est devenu l’une des spécialités de Singer, dont les petits pare-chocs arrière dans le matériau éponyme font un tabac chez les clients. Ce n’est pas par hasard que Singer a opté pour ce matériau afin de mettre l’arceau en valeur: il fait également écho aux premières Targa de 1965, dont l’arceau était en aluminium poli.

10-singer-911-targa-1

Notons toutefois que l’arceau de la Singer présente une signature esthétique unique: les deux fentes verticales de part et d’autre des montants l’arceau. Au contraire, la 911 Targa de 1965 possédait un arceau fendu de trois louvres, tandis que la 964 devait se contenter d’un arceau sans la moindre signature. Il faut dire qu’à cette époque, il était désormais noir mat, et que la Targa ne rencontrait plus tellement le succès…

17-singer-911-targa-1

01-singer-911-targa-1

Le cuir tressé et les sièges Touring ne laissent a priori aucun doute sur la vocation de l’objet: les promenades touristiques. On remarquera d’ailleurs à quel point la combinaison de gris et d’orange étonne par son élégance. Le toit de la Targa est à lui seul une petite merveille: composé de panneaux de fibre de carbone, il est recouvert d’un habillage de cuir du plus bel effet. Notez qu’il est toujours possible de plier le toit afin de le ranger dans sa housse de cuir orange, dans le compartiment à bagages. Cela ne fait aucun doute, Singer a pensé à tout, et a encore frappé très fort. Il faut dire que l’option Targa ajoutant un supplément de prix de 45 000$, la moindre des choses était de réaliser un travail irréprochable.

11-singer-911-targa-1

27-singer-911-targa-1

Contre toute attente, la toute première Targa de l’histoire de l’atelier californien, désormais fort de plus de 40 employés, adopte une configuration mécanique particulièrement aboutie. Le flat 6 a vu sa cylindrée portée à 4 litres par les mains expertes d’Ed Pink Racing, permettant au moteur d’afficher la puissance très confortable de 390ch ainsi que 315Nm de couple. Ajoutez à cela une boîte 6 vitesses empruntée à la 993 et les amortisseurs réglables Öhlins dignes d’une voiture de compétition, vous aurez alors un ensemble pour le moins inattendu sur une 911 Targa. Cela étant, Porsche nous avait bien gratifié en son temps d’une 911 Turbo Targa, cela n’est donc pas si farfelu.

30-singer-911-targa-1

25-singer-911-targa-1

Singer vient indéniablement de changer de statut. Alors qu’il n’était jusqu’à présent qu’un petit préparateur mono-produit, le petit sorcier américain démontre aujourd’hui ses compétences et sa capacité à s’attaquer à des chantiers innovants, nécessitant de longues heures de recherche et de travail. La plupart des porschistes de la planète se demandait si Singer n’était qu’un simple effet de mode, mais sa capacité à élargir sa gamme prouve qu’il est désormais nécessaire de considérer Singer comme un préparateur parti pour durer, et pour écrire une nouvelle page très exotique de l’histoire Porsche.

Crédits photos: Drew Phillips

Porsche se fait plaisir avec une Targa 4S Exclusive Edition

Temps de lecture estimé: 2’00

Enfin!! Après l’insipide Panamera Edition, et la très décevante 911 Martini Edition, Porsche Exclusive se décide à faire parler la poudre! Le département de personnalisation du constructeur s’est attaqué à la 991 Targa 4S, et a concocté une édition extrêmement limitée que les esthètes ne devraient pas renier. D’ailleurs, il y a fort à parier que les 15 exemplaires prévus vont s’arracher!

723788333288511885

La particularité clé de cette Targa, c’est bien sûr sa peinture. Nos lecteurs assidus la reconnaîtront sans mal, puisqu’il s’agit du Bleu Gulf! Une livrée que nous vous avons présentée récemment sur une 991 Turbo. L’allure extérieure de la Targa Exclusive Edition laisse rêveur, les jantes Sport Classic de 20 pouces peintes en noir brillant, combinées à des bandes latérales noires se mariant à merveille au Bleu Gulf. La jupe avant Sport Design parachève l’aspect très sportif d’une Targa aux faux airs de GTS! Au rang des détails qui n’en sont pas, on notera les jupes latérales peintes en couleur carrosserie, ou le bas du bouclier arrière peint en noir brillant. Cela est nettement plus esthétique que le traditionnel plastique bien toc…

604440685670656812

1835614769300033607

Dans l’habitacle, Exclusive s’est contenté de reproduire une recette couronnée de succès avec la 911 édition 50 ans: Des sièges sport, un habillage en aluminium brossé, mais surtout des assises en tissu pied-de-poule inspiré des 911 2.0. On appréciera également les surpiqures blanches. Des nombreux petits détails contribuent une nouvelle fois à transformer cet habitacle en un endroit véritablement spécial: cela va de la clé de contact peinte et munie de son étui en cuir personnalisé, à la console centrale à la signature spéciale « Exclusive Manufaktur », en passant par la baguette du tableau de bord frappée de sa signature « Targa 4S Exclusive Edition ». Les seuils de porte en aluminium sont à l’avenant, puisqu’ils sont également signés. Nous pourrions encore dresser la liste des éléments supplémentaires en cuir, mais nous craignons d’épuiser nos lecteurs tant les détails foisonnent. Miam!

1541234557183685260

1229114572827784950

632741307602002382

Malheureusement, la fête ne sera pas totale. Seulement 15 exemplaires de cette superbe Targa bleu Gulf seront commercialisés, exclusivement aux Pays-Bas, à un prix de base s’élevant à 223 230€. Une somme exorbitante en comparaison des 127 805€ demandés pour une Targa 4S neuve en France. Après vérification, il s’avère qu’une Targa 4S neuve aux Pays-Bas coûte 158 200€, tout de même… On remarquera également que nos amis néerlandais semblent friands de ces configurations colorées, puisque Porsche leur avait concocté il y a quelques années un Boxster S Red 7 flamboyant, limité à seulement 7 exemplaires.

1484723511682367263

Il ne reste qu’à espérer que ce genre d’initiatives puisse donner des idées à Porsche France. Les amateurs de Targa y sont nombreux, et cette édition limitée nous montre à quel point les couleurs vives lui vont à ravir. Même si les avis restent partagés quant à l’intérêt de la Targa face à un cabriolet nettement plus polyvalent, il ne fait nul doute qu’une édition limitée de ce genre serait couronnée de succès. Chers amis de chez Porsche, s’il vous plaît, un petit effort!

69758250460744771

911 Targa 4 GTS: aussi inutile qu’indispensable

Temps de lecture estimé: 2’00

C’est la nouveauté surprise du salon de Detroit, qui vient tout juste d’ouvrir ses portes! Nous nous y attendions plus ou moins, mais c’est désormais officiel, la 991 Targa bénéficie d’une version épicée répondant au doux patronyme de GTS. Une occasion de faire le point sur le marketing de la lignée 911.

S15_0007

Un petit mot, tout d’abord, sur cette fameuse Targa 4 GTS. Contrairement au reste de la gamme GTS, la Targa ne sera disponible qu’en quatre roues motrices. Pour le reste, la délicieuse formule caractérisant les Carrera GTS est ici reprise à l’identique: livrée de lancement (optionnelle) Rouge Carmin, jantes type « Turbo S » de 20 pouces en finition noire mate, bouclier avant Sport Design, logos GTS sur le bas des portes, et enfin grilles et logos également en finition noire mate. Quant à l’habitacle, il est de nouveau présenté avec le pack optionnel GTS incarnant à merveille l’esprit de la gamme, avec une profusion d’alcantara sur les panneaux de porte, la planche de bord ainsi que l’assise des sièges, tous rehaussés de superbes surpiqûres rouges. Enfin, le moteur est évidemment propulsé par un flat 6 légèrement épicé développant 430ch. Voici pour la leçon de grammaire.

S15_0006

Profitons toutefois de l’extension de la gamme GTS pour dresser un constat qui ne pourra que nous ravir. En premier lieu, et de manière tout à fait prévisible, Porsche semble bien décidé à pousser toujours plus loin la montée en gamme de la 911, en la portant vers des sphères de performances, d’élégance et de raffinement inégalées. En dépit des rumeurs faisant état d’un moteur bi-turbo de 2,9 litres de cylindrée pour les générations à venir (nous y reviendrons), une chose est sûre: l’avenir sportif de Porsche est assuré, plus que jamais. Dire que Porsche a vendu son âme sur l’autel des profits, de la demande chinoise et des SUV semble bien loin d’être pertinent.

911 Targa 4 GTS

Mais surtout, remarquons que pour la première fois depuis la Carrera 2.7, Porsche propose de façon durable trois motorisations différentes pour la 911. Les amateurs d’anciennes devraient s’en réjouir, puisqu’avec la Targa 4 GTS, les 911 2,4S ainsi 911 Carrera 2,7 Targa trouvent enfin une digne héritière, chantre de la sportivité au grand air! Cela est certes anecdotique, mais ne manquera pas de raviver la flamme des nostalgiques. Reste à poser la question bête: avec sa masse supplémentaire très élevée, la Targa 4 n’était pas vraiment faite pour les sportifs. Alors, quel intérêt de proposer une GTS?  A priori, aucun. En vérité, le rouge carmin, la beauté de la Targa dénuée de son toit, et l’aura de l’appellation GTS forment une recette inimitable, celle d’un plaisir de conduire que de trop nombreux médisants pensaient révolu. En cela, la 911 Targa 4 GTS est bel et bien une auto indispensable.

Crédits photos: Porsche AG

Singer 911: challenge accepted, I will draw a Targa!

Version française: cliquez ici

Save yourselves the trouble and admit you fancy the design! With 93% of positive results, our readers overwhelmingly supported the idea of ​​a Targa version by the preparer Singer. It would still make sense if this atypical machine hand-built in Californian workshops were to be partially roofless!

porsche_singer_targa2

One is tempted to be lured! Especially since a Singer Targa would be nothing impossible to realize. Although the Singer 911 takes the 964 for a working base, it is possible to get the « organ donor » car with the famous Targa roof and its large hoop. The 964 is indeed the last 911 of its kind to use this hoop in order to keep up a removable panel. The 993 then heralded the arrival of a panoramic sliding glass roof.

porsche_singer_targa

Unfortunately, this Singer 911 Targa is currently only a photoshop. That’s why we are imagining two types of hoop. The first one is the original 911 brushed aluminum hoop. The second is the matte black hoop, the one which equipped the 911 as from 1976. And it would not be premature to imagine Singer proposing two different colors since their 911 are customizable to the  infinity and beyond. So what is missing today to see this mesmerizing car spring? Well, probably a bold and daring customer to order it. I am willing to bet that it will happen sooner or later …

porsche_singer_targa1

A big thank you to Steve Morfouasse who took the time to make these photomontages.

The shots were inspired by images provided by Singer Vehicle Design