Archives du mot-clé 997

Une 997 GT3 RS Mk1 à 335 000€: la bonne blague d’un centre Porsche

Temps de lecture estimé: 1’40

S’il fallait citer le collector ultime de la gamme 997, nombre de porschistes citeraient sans hésiter la RS 4.0, à raison. Ce n’est un secret pour personne, et nous l’avons déjà évoqué, l’engouement pour les Porsche de collection et les RS en particulier est tel que les prix de ces autos ne cessent d’atteindre des sommets. Cependant, alors que les RS les plus rares commencent à atteindre un plafond de verre, d’autres autos s’envolent vers les sommets du ridicule, à l’image de cette GT3 RS Phase 1…

20150319134358181_006

Il y eut d’abord les 996 GT3 RS, dont la cote a effectué un bond faramineux, la portant à près de 220 000€. D’ailleurs, nous avons récemment remarqué que les 996 GT3 Phase 2 étaient attirées dans son sillage, puisque l’on commence à dénicher quelques exemplaires à 100 000€, sans pour autant qu’ils soient exceptionnels. Désormais, la recherche compulsive de « collectors » s’avérant de plus en plus ardue, la hausse des autos rares s’étend à des modèles de plus en plus récents, sans raison apparente.

20150319134355082_005

C’est ainsi que cette 997 GT3 RS Phase 1 a attiré notre attention. 335 000€, vraiment? Pour un tel prix, elle doit être tout simplement hors du commun. Eh bien! Ce n’est pas le cas. Certes, elle affiche à peine plus de 5 000km au compteur. En soi, ce n’est pas si exceptionnel: les GT3 RS roulent généralement peu, et il ne serait pas surprenant d’en dénicher d’autres affichant un kilométrage similaire. Peut-être n’a-t-elle jamais fait de piste, mais cela ne justifie en aucun cas cette subite explosion du prix de l’auto!

20150320091424251_012

Car le reste est à l’avenant. Tout en étant dans un état irréprochable, cette GT3 RS n’en est pas pour autant « hors du commun ». Nous entendons par là qu’elle ne dispose d’aucun équipement du département Exclusive, ou d’une combinaison de couleurs inattendue. Il s’agit simplement d’une rare GT3 RS en parfait état, qui justifierait donc un prix dans la moyenne haute, aux alentours de 110 000€.

20150320091418181_010

Il est vrai que la cote des 997 GT3 RS a montré un léger frémissement à la hausse ces derniers temps, laissant croire à une stabilisation – déjà – de sa cote. Cela étant, rien, absolument rien, ne permet de justifier un tarif vous permettant de vous offrir la dernière 991 GT3 RS en cochant la liste complète des options, tout en gardant de quoi vous offrir un Cayman GT4, lui aussi assorti de toutes les options. Les collectionneurs sauront faire le calcul, et opteront pour la seconde alternative, sans l’ombre d’une hésitation! Seules deux hypothèses nous semblent plausibles au moment d’expliquer un tel tarif: une faute de frappe, ou la gourmandise exacerbée et ridicule d’un concessionnaire ayant perdu le sens de la mesure.

20150320091427584_013

L’auto est à vendre au centre Porsche de Villingen

Techart GT Street R: la 911 qui rêvait plaies et bosses!

Temps de lecture estimé: 3’00

Ce n’est pas faire injure aux autres 911 que de dire que la 997 est l’une des générations les plus réussies de la grande famille 911. L’une des plus belles à n’en pas douter, l’une des gammes les plus riches de l’histoire et un nombre incalculable d’éditions limitées fabuleuses. La 997 offrit un terreau fertile aux préparateurs, laissant la voie ouverte aux créations les plus déjantées et les plus abouties. Techart ne fut pas le dernier à dégainer…

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_8

Le moins que l’on puisse dire est que la GT Street R, née en 2010, sentait bon la poudre si ce n’est la nitroglycérine. Partant d’une 997 Turbo, Techart s’est retroussé les manches afin d’extraire 160 équidés supplémentaires du flat 6. Portant ainsi la puissance à 660ch. Un embrayage de compétition et une boîte manuelle renforcée permettaient d’avaler le 0 à 100km/h en 3,5 secondes. Et de propulser la GT Street R à 345 km/h. Rien moins que la vitesse de pointe d’une 918 Spyder. Quelqu’un a toussé?

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_4_01

A ce niveau de puissance, la GT2 RS est battue. Ce qui est également le cas sur le plan stylistique, tant la GT Street R impressionne par son agressivité. Des ouïes béantes, des entrées d’air latérales agrandies et effilées, un bouclier arrière aux aérations majorées, pour ne pas dire excessives. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il nous faut remarquer le capot avant en couleur contrastante, muni d’un extracteur d’air destiné à plaquer l’auto au sol. Il fallait bien cela afin de suppléer à l’immense travail réalisé par le cimeterre faisant office d’aileron arrière. Il serait trop long de lister tous les détails tant la GT Street R est aboutie, mais une chose est certaine, elle en impose. On ne discute pas, on cogne d’abord et on réfléchit après. Finalement, ce serait peut-être l’auto idéale pour James Bond?

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_6

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_7

Mais ne vous laissez pas leurrer par le smoking, l’habitacle rappelle à tous que Techart est capable de toutes les folies. Il s’agit bien entendu d’une auto de démonstration, que Techart a utilisée afin de montrer à sa clientèle fortunée tout son savoir-faire en matière de sellerie et de personnalisation. D’où la profusion de surpiqûres, de cuir pleine fleur ou de fibre de carbone. Notez également la coque des sièges peinte. Du plastique? Non monsieur, nous ne connaissons pas. La consommation sans modération est ici de rigueur!

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_Interior_2

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_Interior_4

Le tarif de cette réalisation complète? Nous l’ignorons, bien que l’auto soit affichée à la vente par Techart à un prix avoisinant 135 000€. Cela reste une somme, d’autant qu’il est bien difficile d’établir à quel point la GT Street R résistera aux dégâts du temps.  Ce genre d’auto, en dépit du statut de constructeur de Techart et non de vulgaire préparateur, se révèle rarement être un investissement juteux. Quel pied de nez à la « collectorite » ambiante!

TECHART_GTStreet_R_based_on_Porsche_911_Turbo_Interior_8

Il nous faut bien remarquer, d’ailleurs, que la GT Street R est avant tout un formidable vecteur d’image pour Techart. Bien peu de propriétaires de 911 franchiront les portes du constructeur afin de réclamer une préparation aussi aboutie, aussi délirante, aussi chère (aïe, bobo…). Cela étant, il s’agit d’une véritable vitrine du savoir-faire de Techart, lui permettant d’écouler de gros volumes de jantes, et d’équiper de nombreuses autos d’un système de levage de l’essieu avant, voire d’un petit kit carrosserie. Il faut bien vivre et continuer de nous faire rêver!

Crédits photos: Techart

997 Turbo Exclusive: le carrosse transformé en citrouille

Temps de lecture estimé: 2’05

Au sein de notre lectorat, de plus en plus de voix s’élèvent afin de nous demander davantage de Porsche préparées par le département Exclusive. L’avantage de cela, c’est qu’il s’agit de notre sujet préféré! L’inconvénient, c’est qu’il faut en trouver. Fort heureusement, nos amis américains sont très friands d’autos personnalisées, et il semblerait que notre plaidoyer continuel en faveur des autos exclusives ait suscité quelques envies, ce qui ne peut que nous réjouir. Poursuivons donc notre plaidoyer avec cette étonnante 997 Turbo.

picture_php_pictureid_23524_bbe21e01d9d13e9d49988fd6aa5eb09a64462250

Vous aurez certainement remarqué que l’auto arbore une livrée orange similaire à celle de la 997 GT3 RS, ce qui est une excellente base lorsque vous souhaitez une auto unique. La couleur est si réussie que le premier propriétaire a veillé à ce que l’ensemble des éléments extérieurs soient peints. Cela prend ainsi en compte le bas des jupes latérales, la lèvre sous le bouclier avant ainsi que les lamelles des entrées d’air. Même le logo sur le capot arrière est peint en couleur carrosserie! La débauche d’orange est d’autant plus éclatante que les jantes adoptent une rare finition noire.

picture_php_pictureid_23523_de21655199d51e006f254bb876113179e0eb45d7

Si la livrée extérieure vous semble par trop clinquante, passez votre chemin. Car, comme vous allez le constater, l’habitacle n’est pas en reste. Le premier propriétaire a en effet opté pour un pack intérieur peint très étendu. La liste compte la console centrale, la console du module de navigation, mais également les aérateurs ou l’entourage des compteurs. La peinture orange se retrouve encore sur les poignées de maintien, ou sur les poignées d’ouverture des portes. Force est de l’admettre, avec une couleur aussi vive, nous préférons que les rappels de la couleur extérieure dans l’habitacle soient peu nombreux et plutôt discrets. Dans le cas présent, le traitement intérieur est quelque peu excessif, mais selon l’expression consacrée, les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

picture_php_pictureid_23532_192746460c57b58c96973891e58d552cb0eb1a5b

Au sujet de l’habitacle, le pack alcantara étendu nous semble bien plus approprié afin de sublimer la cabine. L’assise des sièges est ainsi recouverte d’alcantara, matière que l’on retrouve sur la jante du volant, le levier de vitesses et le frein à mains. Enfin, notez les surpiqûres de couleur orange sur l’ensemble de la sellerie! Une option désormais très à la mode, de plus en plus appréciée et popularisée par les 991 Carrera GTS. Nous ne nous attarderons pas sur les options plus technologiques, mais nous soulignerons tout de même la présence des sièges sports assurant un maintien optimal, ainsi que la présence d’un toit ouvrant électrique, un équipement fort apprécié.

picture_php_pictureid_23531_41817f777b101403c9564c7e072a5ce477c8253c

Le résultat final est certes un peu excessif. Mais de l’autre côté de l’atlantique, n’oublions pas que le fait d’afficher sa réussite, et donc de s’offrir des autos fort colorées, est entré dans les moeurs depuis bien longtemps. C’est l’autre message que nous continuerons de faire passer. Dans notre beau pays marqué par la déprime et le marasme, gardons-nous bien d’éprouver la moindre animosité à l’égard d’un porschiste. Car, quelle que soit la profondeur de son compte en banque, c’est avant tout un passionné, comme nous.

picture_php_pictureid_23522_e3883107b61e27a72e801ee38e293608d867c270

Une 997 Turbo très célèbre est à vendre!

Temps de lecture estimé: 2’15

Bien qu’elle n’ait pas appartenu à une star de cinéma, son regard vous est peut-être familier. Pensez-vous, une 997 Turbo peinte en Bleu Mexico s’oublie difficilement. Et pour cause, elle a certainement fait le tour du monde sans pour autant changer de mains si régulièrement. Vous ne voyez toujours pas?

Bon sang mais c’est bien sûr! En 2009, Porsche présentait la 997 Turbo phase 2 à la presse mondiale. Et cette auto bleue faisait partie du parc presse. C’est bien elle, celle qui posa en compagnie de Walter Röhrl et d’une 935 Martini! D’emblée, cela vous pose une 911. A part la 911S qui eut les honneurs du fessier de Ferry Porsche il y a de cela près de 50 ans, peu de 911 peuvent à ce jour se targuer d’avoir bénéficié d’une telle couverture médiatique. Et quel dommage, soit dit en passant, que cette exposition médiatique n’ait pas incité davantage de clients à céder aux charmes du bleu Mexico…

4_3552

Mais ce n’est que partie remise, car cette superbe Turbo est aujourd’hui à vendre. Et, parmi les coutumes (comme Cornelius?) établies chez Porsche, les autos destinées à la presse sont richement équipées, afin de montrer aux lecteurs du monde entier ce que le constructeur propose de mieux. Notre missile bleu Mexico ne déroge pas à la règle: peinture exclusive, aérokit Turbo, pack extérieur Alu Design, sièges baquets en carbone, cuir gris pierre étendu, pack carbone intégral allant des seuils de portes à l’entourage des aérateurs en passant par la console centrale, boîte séquentielle PDK, la liste est interminable. Et, s’agissant d’une Turbo et non d’une Turbo S, notez que les jantes RS Spyder et les freins PCCB ajoutent 12 000€ à une note particulièrement salée.

cattura_13

1.1.1

Et pour cause, alors que le prix de base de la 997 Turbo s’élevait en 2009 à environ 148 000€, le montant finale affiché sur la facture de celle-ci s’élève à 202 700€!! Aïe, bobo… Rassurez-vous, il vous en coûtera nettement moins aujourd’hui, puisque le vendeur italien exige 119 000€ afin de laisser l’auto dans les mains d’un nouveau propriétaire. Tout en ne manquant pas d’indiquer que « le prix n’est pas négociable. Premier arrivé, premier servi! »

5_3259

Justement, parlons-en. Cela représente tout de même une prime d’environ 20 000€ par rapport à la cote d’une 997 Turbo phase 2 en excellent état. La richesse de l’équipement, la rareté de la couleur, et la couverture médiatique dont a bénéficié l’auto justifient probablement une bonne partie de cette prime aux yeux d’un passionné cherchant une auto exclusive. Dans cette perspective, il semble difficile de faire mieux. En revanche, il faut garder à l’esprit que cette 911 ayant fait partie du parc presse, elle est passée entre les mains de nombreux journalistes. Autant dire que les 53 000km indiqués au compteur ont été parcourus au pas de charge, et que le moteur est bien, bien rodé… S’il n’a pas en plus subi un ou deux sur-régimes qu’un test piwi ne manquera pas de révéler. En cela, peut-être le supplément de prix exigé est-il un peu excessif.

0.0

La seule façon de le savoir avec certitude est d’observer en combien de temps l’auto se vendra. Si la vente se conclut en quelques jours, alors il y aura fort à parier qu’un amateur éclairé aura estimé que ce prix est justifié. Dans le cas contraire, nous aurons alors une preuve accablante de la gourmandise d’un vendeur qui n’a pas manqué de cerner l’engouement actuel des collectionneurs pour les moindres bribes d’intérêt historique. En ce qui nous concerne, nous céderions volontiers à l’appel du bleu Mexico, à moins que nous ne tombions nez à nez avec une 997 GT2 Vert Signal!!

Consultez l’annonce ici

Une exceptionnelle 997 GT2 vert signal!

Temps de lecture estimé: 1’50

Mes lecteurs le savent depuis longtemps, rien ne m’enthousiasme davantage que de rechercher pendant des heures des Porsche aux couleurs et aux équipements exotiques, passées entre les mains expertes du département Exclusive. Il s’agit d’un travail de longue haleine, souvent exaspérant, mais qui prend tout son sens lorsque l’on tombe sur une perle rare. Et aujourd’hui, la perle rare était peinte en vert signal!

997 gt2 signal green april 18 2009 008

L’auto en soi n’est pas introuvable si l’on s’arme de patience. Il s’agit d’une 997 GT2 qui, rappelons-le, fut commercialisée entre 2008 et 2010, à un tarif de base s’élevant à environ 190 000€. Pour ce prix, vous obteniez un flat 6 turbocompressé développant 530ch, ce qui en fit à l’époque la 911 de route la plus puissante de l’histoire. Mais en ajoutant un supplément d’environ 3 000€ assorti de plusieurs mois d’attente supplémentaires, Porsche vous offrait la possibilité d’opter pour le sommet de l’exclusivité: la peinture sur échantillon!

997 gt2 signal green april 18 2009 041

Cette 997 GT2 est peinte dans une teinte désormais célèbre, puisqu’il s’agit du vert signal qui fut relancé par la 997 GT3 RS de première génération. Il a donc suffi au client de réclamer une couleur similaire, ce qui ne dût guère poser de souci particulier. Assortie de jantes et de bandes décoratives noires, sans omettre le jaune des étriers de freins, le résultat est à couper le souffle. Les médisants diront qu’il ne l’est pas davantage que sur une GT3 RS. Pourtant, le fait que le vert signal soit si rare sur une GT2 procurera toujours un supplément d’émotion et d’admiration, alors que cette couleur est presque banale sur une 997 GT3 RS phase 1. Notre imagination n’a guère l’habitude d’associer des couleurs aussi vives à une telle auto, ce qui lui procure ce petit supplément de présence théâtrale (d’accord, je vais prendre mes pilules…)!

997 gt2 signal green april 18 2009 045

Il n’est pas dit que la couleur plaise au plus grand nombre, et force est d’admettre que nous ne pourrons guère blâmer les clients qui opteront pour le gris. Pourtant, nous ne pouvons que vous inciter à vous laisser tenter par les couleurs vives. Sait-on le nombre d’acheteurs se résignant à acheter une 911 grise ou noire en arguant le besoin de rester discret? Mais, sans verser dans l’excès que permet une pistards furieuse, un bleu foncé ou un vert métallisé sont-ils des coloris provocateurs? Nullement, et ce n’est qu’en martelant le message que nous permettrons aux futurs acheteurs de se laisser tenter.

997 gt2 signal green april 18 2009 007

Quant à cette GT2, elle n’est malheureusement pas à vendre. Un tel coloris est pourtant un facteur d’achat décisif pour les amateurs du genre. Celui qui recherche une couleur vive ne voudra rien d’autre, et se laissera d’autant plus séduire par une couleur unique. Mais au-delà de ces considérations purement égoïstes, nous concluerons en vantant le plus grand mérite des couleurs vives: elles nous font toujours rêver un peu plus fort, et cela n’a pas de prix!