Porsche 930 Turbo SE Flat Nose: crème anglaise.


Temps de lecture estimé: 2’30

L’année 1979 fut indéniablement une année de grâce pour la 911. Ce fut en effet l’année pendant laquelle la 935 K3 engagée par l’écurie Kremer s’arrogea la victoire absolue aux 24 heures du Mans, ayant même l’outrecuidance d’écraser les Porsche 936 dans la catégorie supérieure. Il n’en fallut pas davantage pour attiser l’imagination des clients, qui furent nombreux à réclamer une 911 Turbo de série équipée d’ailes plates, à l’image des 935. Un voeu que l’usine se décida finalement à exaucer.

1986-Porsche-911-TurboSE-Chassis-69578a4e8c74491b9a0c4f32c2476866

C’est à partir de 1981 qu’une Turbo S fut proposée par l’usine, équipée d’un kit baptisé « Slant Nose » sur le vieux continent, « Flat Nose » chez les anglophones. Les modifications visuelles sont nombreuses: outre les ailes plates équipées de grilles d’aération et de phares escamotables, on peut remarquer un bouclier avant spécifique destiné à accueillir un radiateur d’huile supplémentaire ainsi que des anti-brouillards intégrés dans le souci de préserver l’efficacité aérodynamique. Les jupes latérales sont tout aussi spécifiques, plus basses et plus larges, ce qui avait probablement des vertus aérodynamiques. Enfin, on notera la présence de trois ailettes noires incrustées dans les prises d’air des ailes arrière.

1986-Porsche-911-TurboSE-Chassis-75da025ddf524243b955f0e5631b2620

Bien qu’elles contribuent grandement à la diabolisation de la Turbo S, ces ouïes avaient également des vertus techniques. N’avez-vous pas remarqué les deux doubles sorties d’échappement dont est pourvue notre Turbo S? Celles-ci sont le seul signe extérieur trahissant la présence d’un moteur aux performances nettement accrues. Un échangeur d’air plus grand, un plus gros turbo et cet échappement spécifique font partie d’un ensemble de modifications permettant au moteur type 930/66S de la Turbo S de développer une puissance s’élevant à 330ch à 5750tours/min, soit 30 canassons de plus que la version de base. Cela ne pénalisait en rien la fiabilité de l’engin, puisque celui-ci avait ses preuves en compétition avec une puissance deux fois supérieure…

1986-Porsche-911-TurboSE-Chassis-438ce0e094074199a0d5659a177f1155

Toutefois, cela avait un coût loin d’être négligeable: en 1984, alors qu’une 911 Turbo était facturée 111 111 Deutsche Marks, il fallait débourser pas moins de 183 272 DM pour la Turbo S Slant Nose. Le kit carrosserie Slant Nose coûtait 38 340 DM, tandis que le kit moteur réclamait 20 975 DM. Les tarifs donnent le tournis, mais on peut imaginer qu’il ne fut pas si simple de faire homologuer une face avant totalement nouvelle, et que les très petites séries réalisées ne permirent pas de générer des économies d’échelle suffisantes afin de proposer des tarifs plus compétitifs. Et pour cause, on ne dénombre que 675 exemplaires vendus pour les marchés anglophones, et seulement 237 exemplaires vendus dans le reste du monde.

1986-Porsche-911-TurboSE-Chassis-de3848c74f984016bf15d74e822381e5

Comme vous avez pu le remarquer, la Turbo S illustrant ces lignes est équipée d’un volant en conduite à droite, trahissant l’un  des 50 exemplaires destinés au Royaume-Uni. Puisque rien n’est jamais simple, la filiale britannique du constructeur baptisa l’auto Turbo SE sur son marché, SE signifiant tout simplement « Special Edition ». Sa livrée blanche fut l’une des plus populaires, avec le noir et le rouge, et elle se marie idéalement aux sièges Sport signés Recaro, en cuir bleu marine. Fait étonnant, cet exemplaire serait équipé d’un moteur unique, type 930/36 développant 360ch. Une demande très spéciale qui nécessita une homologation tout aussi spéciale, dont on n’ose imaginer le coût. Et les amateurs peineront à comprendre pourquoi un tel moteur n’aura parcouru que 7500km. Cela étant, l’exclusivité chez Porsche n’a aucune limite, et ce n’est pas demain que les historiens cesseront de perdre leurs cheveux face à des pièces aussi uniques…

1986-Porsche-911-TurboSE-Chassis-69b7c9f62a994da1a4131d6bb63faa20

Crédits photos: Maxted-Page

Une réflexion sur “ Porsche 930 Turbo SE Flat Nose: crème anglaise. ”

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s