La deuxième victoire de Porsche au Mans: 1971


Temps de lecture estimé: 1’40

Après le triomphe de 1970 sous une météo dantesque grâce à une 917 un peu spéciale, le constructeur avait bien l’intention de renouveler son exploit l’année suivante. Avec 33 autos engagées sur 49 portant le blason Porsche, les choses semblaient bien engagées avant même le départ…

Les 917 sont encore venues en force, et possèdent quelques nouveautés. L’évolution la plus connue reste encore aujourd’hui la présence de deux dérives installées de part et d’autre du capot arrière, permettant de réduire la trainée aérodynamique de 10%. Nous savons aujourd’hui, et les 919 Hybrid n’ont pas manqué pas de le démontrer, que les dérives latérales manquent d’efficacité, et qu’une longue dérive au centre du capot arrière est recommandée.

Les 917 aux couleurs Gulf engagées par John Wyer sont encore largement représentées, mais une fois de plus, la victoire absolue reviendra à une 917 arborant les couleurs d’un autre sponsor: le liquoriste Martini! L’auto n°22, pilotée par Gijs Van Lennep et Helmut Marko franchira la ligne d’arrivée devant Herbert Müller et Richard Attwood au volant d’une 917 Gulf. Encore un doublé, cela va devenir une tradition!

M15_2178

La 917 victorieuse parcourut 397 tours, soit environ 5 335 kilomètres, ce qui représente une vitesse moyenne de 222,30km/h. A titre de comparaison, la 919 Hybrid victorieuse a roulé à une vitesse moyenne de 224,2km/h, mais avec des Hunaudières coupées par une chicane. Bim! Notons également que Jackie Oliver atteignit durant les essais la vitesse folle de 386km/h au bout des Hunaudières. Peugeot fera voler ce record en éclats avec sa 905 enregistrée à 415km/h, avec un moteur programmé pour casser après trois tours…

Pour la petite histoire, sachez que la 917 Martini du musée Porsche, tout comme sa conseur rouge, n’est pas la vraie auto victorieuse au Mans. Il s’agit encore d’une réplique. La vraie 917 victorieuse ferait partie de la collection Collier aux Etats-Unis. Elle n’arbore plus sa livrée blanche, mais elle n’a semble-t-il jamais été restaurée, et possède encore les stigmates de la course.

M15_2179

Sachez également que le comte Rossi, richissime propriétaire du groupe Martini, fit usage de son influence auprès du constructeur afin de se faire construire une 917 homologuée pour la route. Un véritable casse-tête qui nécessita d’immatriculer l’auto aux Etats-Unis (peut-être un de nos lecteurs pourra-t-il confirmer qu’elle était immatriculée dans l’Etat du Nebraska) pour des raisons d’homologation, à condition que la 917 y demeure quelques semaines dans l’année. Un moindre mal, pour un puissant milliardaire.

Crédits photos: Porsche AG

Une réflexion sur “ La deuxième victoire de Porsche au Mans: 1971 ”

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s