Les 911 « série Anniversaire » sont-elles de bons investissements?


Temps de lecture estimé: 3’15

Nous vivons une période très favorable aux autos de collection, à tel point qu’il semble désormais indispensable, lorsque l’on achète une voiture, d’espérer un retour sur investissement. La frénésie des Classics suivant toujours une pente ascendante, les acheteurs  se tournent aujourd’hui vers des modèles à redécouvrir. Et au rang des séries limitées dignes d’intérêt, il existe des séries commémoratives, qu’il serait peut-être fort judicieux d’acquérir.

GY14FRO

Si vous établissiez la liste complète des séries commémoratives lancées par Porsche, peut-être en oubliriez-vous une ou deux. C’était l’époque ou Porsche ne maîtrisait pas encore l’art de créer la rareté avec le brio que l’on connaît aujourd’hui. La Carrera 2.7 eut droit à son lot de séries commémoratives, tout comme la Carrera 3.2, avec notamment une série de 875 autos célébrant la 250 000ème 911 sortie des chaînes de Zuffenhausen. Une auto désormais quasiment introuvable. On la connaît davantage sous le nom de « Jubilé ». Peinte dans une livrée Bleu Diamant caractéristique, elle embarquait un petit lot d’équipement supplémentaires, et est aujourd’hui très appréciée des amateurs. à ne pas confondre avec la 911 SC « Jubilé », la vraie, célébrant les 50 ans de la marque. Vous suivez toujours?

003_232

Cela étant, ces éditions limitées restent assez méconnues, et n’attirent qu’une frange particulièrement initiée de passionnés. Dès lors, si en trouver une justifie parfaitement une petite prime de quelques milliers d’€, on ne peut pas parler à proprement parler d’autos incontournables dans une collection. Une Carrera 3.2 en parfait état se substituera parfaitement à une Jubilé. Faut-il immédiatement conclure que les séries commémoratives ne sont qu’un piège à enthousiastes peu clairvoyants? Certainement pas!

964_anniversaire_5

Nous ne cessons de le répéter: plus que le nombre d’exemplaires produits, il faut juger une édition limitée par son charisme, et son pouvoir d’attraction sur la communauté porschiste. En cela, nous identifions deux séries limitées commémoratives capables de tirer leur épingle du jeu: l’inévitable 964 « 30 Jahre », et la très récente 991 « 50 Jahre ». Les plus attentifs auront immédiatement remarqué l’absence de la 996 « 40 Jahre » célébrant les 40 ans de la 911. En dépit de ses innombrables qualités (on retiendra notamment ses naseaux de Turbo, son équipement pléthorique et ses jantes chromées), elle ne bénéficie guère d’une cote d’amour très élevée. La faute à son appartenance à la génération 996. Pourtant, les amateurs qui franchiront le pas en seront fort bien avisés. Il n’existe guère de rapport qualité/prix/rareté supérieur sur le marché de la 911 aujourd’hui. Et sa cote risque fort de remonter rapidement!

GY14FRO-7

Mais revenons à nos considérations de collectionneurs. La 964 « 30 Jahre », grâce à ses ailes larges de Turbo Look, et à ses ailes de grenouille, bénéficie d’une esthétique à se damner, parmi les plus belles de la génération 964. Un argument de poids, lorsqu’il s’agit de s’offrir une auto plaisir. D’autre part, n’ayant été produite qu’à seulement 911 exemplaires, il s’agit d’un modèle rare, et reconnu comme tel. De plus, il s’agit de la 911 qui inaugura la plaque numérotée permettant de reconnaître une édition limitée. Ajoutez à cela une couleur particulière, l’améthyste, qui lui fut réservée, et vous bénéficierez de tous les éléments permettant à cette 911 de prétendre au titre enviable de collector. Sa cote en état concours s’élevant aujourd’hui à près de 90 000€, il n’y a plus guère de doutes quant à sa capacité à faire chavirer les coeurs.

002_223

Mais nous identifions aujourd’hui une autre édition limitée destinée à prendre la relève de la 964. Sans surprise, il s’agit de la 991 édition 50 ans, dont nous avions longuement parlé lors de sa sortie. Un heureux propriétaire nous avait même offert son témoignage! La « 911 50 » bénéficie de tous les attributs qui firent le succès de la 964 « 30 Jahre »: une carrosserie Turbo Look inédite sur une 911 deux roues motrices, des jantes également inédites, et un nuancier unique comprenant le gris Graphite, le gris Geyser et le noir. Il y a fort à parier que les deux premières couleurs seront plus appréciées des collectionneurs, mais le noir a l’avantage de sublimer les touches chromées, elles aussi inédites, apposées çà et là sur la carrosserie de la « 911 50 ». Nous pourrions encore évoquer un habitacle bénéficiant de nombreuses touches spécifiques, dont les compteurs à chiffres verts évoquant les premières 911, ou la sellerie en tissu pied de poule.

964_anniversaire_3

En dépit d’une production presque élevée, avec 1963 exemplaires fabriqués, il y a fort à parier que la 911 50 sera bientôt l’une des éditions commémoratives les plus recherchées sur le marché de l’occasion. D’ailleurs, nous avons pu observer un phénomène intéressant à son sujet. Alors que le prix de base d’une telle auto avait été fixé à près de 123 000€ à sa sortie il y a de cela deux ans, il est désormais presque impossible de trouver une 911 50 d’occasion à moins de 130 000€. Non, la 991 édition 50 ans n’est pas encore un investissement, mais il semblerait qu’elle marche dans les pas de ses aînées.

Les séries commémoratives sur base de 911 ne sont pas forcément les autos promises au plus fort potentiel de hausse. Ce sont des autos que l’on s’offre avant tout en raison de leur forte prestance esthétique. Cela étant, il s’agit bien de cette forte personnalité qui les rend si désirables: elles frappent en plein coeur de la petite corde nostalgique des porschistes.

Nous recherchons activement des propriétaires de 911 SC Jubilé et de 911 Carrera 3.2 « Jubilé », ou de tout autre modèle de type Jubilé en préparation d’articles futurs. N’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse suivante: 906chronicles@gmail.com

Crédits photos:

964 Jublié

911 50 ans gris Geyser

911 50 ans gris Graphite

Une réflexion sur “ Les 911 « série Anniversaire » sont-elles de bons investissements? ”

  1. Bonsoir,
    Pas tout à fait d’accord avec l’article ….
    Je suis propriétaire d’une SC Jubile produite à 200 exemplaires monde donc très rare ét méconnue…
    Mon véhicule a fait l’objet de divers articles dans flat 6 magazine ét spedsteer magazine.
    Quelle est sa cote aujourd’hui ? Tres difficile à dire tan le nombre de transaction est faible.
    Sans partie pris, c’est à mon sens une des plus belles 911 produite…
    Bien cordialement
    CR

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s