La 918 la plus exclusive du monde!

Temps de lecture estimé: 2’00

Rassurez-vous, en dépit de mon béguin inconditionnel pour la 918 Spyder (et dire que je n’aimais pas les premiers clichés…), ce n’est pas demain que ce site s’appellera 918 Chronicles. Ce dont je suis certain, en revanche, c’est que l’ensemble des photos illustrant cet article vous laisseront bouche bée de bout en bout. Il s’agit à ce jour de la 918 la plus exotique sortie des ateliers du constructeur!

Orange-Porsche-918-Spyder-7

Son heureux propriétaire est californien, et les photos de son auto commencent à se propager comme une trainée de poudre sur internet. Nous disposons de suffisamment de clichés pour dresser la liste interminable des équipements uniques dont cette 918 s’est parée. La plus importante d’entre elles, vous n’aurez pas manqué de le remarquer, est sa peinture sur échantillon! Il est à ce jour impossible de dire quelle est cette teinte d’orange, mais une chose est certaine, c’est une vraie réussite! C’est à se demander pourquoi Porsche persiste à présenter ses supercars en Argent GT. Quitte à aller au bout du délire, le Vert Acide en couleur de lancement aurait vraiment eu fière allure! Porsche manque parfois cruellement d’audace…

Orange-Porsche-918-Spyder-1

Orange-Porsche-918-Spyder-2

Passons rapidement sur le pack Weissach, option facturée 72 000€ et permettant d’alléger la 918 Spyder de près de 30 kilogrammes. Il se reconnaît à l’oeil nu grâce à la baie de pare-brise, aux rétroviseurs, à l’aileron ou encore au toit amovible en carbone apparent, ainsi que par la présence de lames en fibre de carbone aux extrémités du pare-chocs arrière. Sans doute ont elles une justification aérodynamique. L’allègement de cette 918 est d’ailleurs parachevé par la présence de jantes en magnésium, une option facturée 30 000€… Tout au plus pourra-t-on reprocher au propriétaire d’avoir conservé les étriers de freins en vert acide, couleur qui ne se marie guère à l’orange éclatant.

15785611136_6b365ecdde_h

Mais cet heureux client ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il s’est attaché à marier idéalement l’habitacle de sa 918 à sa couleur extérieure. De fait, l’habillage intérieur se pare d’un cuir noir surmonté de passepoils orange. Cette combinaison n’étant pas disponible dans le nuancier de cuirs de série, il s’agit d’une nouvelle option ruineuse! D’ailleurs, remarquons également que l’assise des sièges baquets, ainsi que la jante du volant sont habillés d’un alcantara du plus bel effet. Une fois encore, il s’agit d’une demande spéciale qui aura requis les services du département Exclusive. Quant à l’habillage en fibre de carbone de la planche de bord, il s’agit d’une option facturée 6 600€.

Orange-Porsche-918-Spyder-12

Orange-Porsche-918-Spyder-13

Ne souhaitant manquer de rien, notre heureux client a également opté pour le porte-gobelets (le machin en plastique tout moche au sommet de la console centrale), ainsi que pour l’extincteur. Et preuve que chez Porsche, on est très généreux, ces deux équipements ne réclament aucun supplément tarifaire!

Orange-Porsche-918-Spyder-15

Inutile d’en rajouter, tant le degré de personnalisation laisse pantois. Une personnalisation chèrement payée si l’on veut bien se souvenir du tarif des options « de base ». A n’en pas douter, la facture de cette belle orange aura probablement dépassé le million de dollars, pour un résultat irréprochable, et à ce jour unique. Espérons que d’autres viendront bientôt lui contester le titre de 918 Spyder la plus affriolante!

Crédits photos: Motorward et David Coyne

LMP1: trois 919 en 2015!

Temps de lecture estimé: 1’00

Si vous en doutiez encore, ces doutes n’ont plus lieu d’être! La présence de Porsche en compétition est on ne peut plus sérieuse, et commence à ressembler aux grandes heures de la 917 au début des années 70. A croire que deux 919 Hybrid, c’est vraiment trop facile à gérer…

La nouvelle est on ne peut plus officielle: au cours de la saison 2015, le constructeur a pris la décision d’engager une troisième 919 Hybrid les 13 et 14 juin aux 24 heures du Mans! Au préalable, cette 919 sera également alignée aux 6 heures de Spa, une course très souvent présentée comme une répétition générale avant la légendaire course mancelle. Nous ne verrons donc ces trois 919 Hybrid ensemble qu’au cours de deux épreuves, mais qui osera s’en plaindre? Il serait amusant de voir une auto engagée par une écurie privée (avec de jolies couleurs, pour une fois), mais cela ne semble pas au programme. De même, l’équipage qui prendra le volant de cette troisième auto n’est pas encore déterminé. La piste Jenson Button serait-elle relancée?

M14_5292

Rappelons, pour finir, les propos récents de Matthias Müller, PDG de Porsche, au sujet de l’engagement du constructeur en LMP1: « Notre décision de nous engager en LMP1 s’est avérée être judicieuse. Nous le ressentons à chaque course. Le programme en compétition, très exigeant, apporte une contribution directe au développement des futures voitures de sport de la marque. En ce qui concerne le développement de modules hybrides performants, difficile d’imaginer des compétitions plus éprouvantes que les courses de WEC, particulièrement les 24 heures du Mans. Il en va de même pour notre écurie en LMP1: plus de 230 personnes ont dû travailler et évoluer ensemble afin de former une équipe soudée. Le facteur humain n’est pas seulement crucial derrière le volant, il l’est pour l’ensemble du projet. Et cela reflète clairement la philosophie Porsche. »

M14_2047
Romain Dumas en compagnie de Matthias Müller.

Ajoutons que la philosophie Porsche consiste également à gagner. Et gagner le Mans. Rendez-vous l’année prochaine!

Crédits photos et informations: communiqué de presse Porsche.

Petit privilège pour les propriétaires de 918 Spyder…

Temps de lecture estimé: 1’20

Il faut dire les choses telles qu’elles sont: avoir la chance de posséder une 918 Spyder est un incroyable privilège. Et posséder une 918 Spyder bleu riviera? Il s’agit d’un privilège nettement plus coûteux, tant les peintures sur échantillon furent facturées à des tarifs exorbitants. Pourtant, il s’agit bel et bien d’un autre privilège dont nous parlons aujourd’hui. Avouez, vous avez bien envie de savoir!

Un peu d’histoire avant tout! Vous vous souvenez probablement de cette 997 Turbo S controversée, mais non moins réussie, qui fut proposée aux premiers clients de la 918 Spyder? Officiellement, l’usine proposa à ses clients de se porter acquéreurs d’une 997 Turbo S habillée de quelques notes de carbone et de vert acide afin de patienter en attendant la livraison de leur nouveau jouet. Une façon habile d’écouler les derniers exemplaires, bien que le nombre exact de ces élégantes 997 Turbo S sorties des ateliers reste inconnu à ce jour…

Porsche_911_Turbo_S_Cabriolet_Edition_918_Spyder_(997,_Facelift)_–_Frontansicht_(1),_10._Mai_2013,_Düsseldorf

Eh bien aujourd’hui, nous savons de source sûre (un propriétaire de 918) que les premières 991 GT3 RS viennent d’être proposées en priorité aux possesseurs de 918 Spyder. Porsche avait d’ailleurs affirmé qu’avec la 918 Spyder viendraient de petits suppléments d’attention à l’égard de leurs heureux propriétaires: ceux-ci se verraient proposer en priorité les modèles les plus exclusifs, et bénéficieraient d’invitations à des événements exceptionnels, à l’image du festival de Cannes ou des 24 heures du Mans. C’est désormais chose faite, cette politique prend forme, et réjouira probablement les heureux propriétaires, certainement flattés d’être considérés comme des VIP. Des VIP avec un gros chéquier, cela va de soi…

porsche_918_gulf_livery_by_tessoart-600x381

Quant aux envieux qui nous liraient, sachez qu’il est désormais trop tard pour passer commande, puisque Porsche a enfin confirmé officiellement que les 918 Spyder étaient toutes vendues. Et qui sait, peut-être allons-nous vous faire découvrir d’autres couleur exotiques…

Crédits photos:

918 bleu riviera: David Jokic via la page Facebook SwissRichStreets

997 Turbo: Wikimedia

918 Gulf: Tessoart

C’est beau, une Porsche rouge carmin!

Temps de lecture estimé: 1’30

Nous avions prévu de vous faire découvrir une Porsche exceptionnelle ce soir, mais le petit défi lancé sur Facebook n’a pas eu le succès escompté. Dommage, il vous faudra attendre jusqu’à la semaine prochaine pour voir cette merveille! Mais ce n’est pas une raison pour vous priver de votre ration de Porsche hebdomadaire, aussi avons-nous décidé de jeter au oeil de l’autre côté de l’Atlantique.

Porsche-GTS-9

Le salon de Los Angeles bat son plein et, comme nous l’avions indiqué, c’est un véritable déferlement de nouveaux modèles dont sont gratifiés les américains. Une fois n’est pas coutume, le stand Porsche est même parsemé de couleurs vives, puisque la présentation de nombreuses déclinaisons GTS a offert l’opportunité au constructeur de mettre en valeur la splendide couleur Rouge Carmin qui leur est attribuée. Et quel que soit le modèle, on ne s’en lasse pas!

Porsche-GTS-3

Porsche-GTS-20
Le pack intérieur GTS mélangeant le cuir et l’alcantara aux coutures rouge est un autre point fort de la gamme GTS.

Rappelons la règle en vigueur chez Porsche: l’ensemble des modèles exposés doit être peint en Argent Rhodium, à l’exception du nouveau modèle présenté, habillé d’une couleur différente. L’ensemble a toujours été d’une tristesse à laisser sans voix, mais il semblerait qu’une inflexion dans cette politique soit en cours. Comme vous pouvez le constater, même les Boxster et Cayman GTS, pourtant bien nés, sont habillés de rouge carmin! Miam!

Porsche-GTS-9
Toujours aussi craquant, le Boxster GTS!

Porsche-GTS-17
Le bouclier avant plus agressif fait partie de la panoplie de série de la GTS.

Quant à la 911 GTS, s’il y a bien une couleur lui allant à ravir, il s’agit rouge carmin! La combinaison de cette livrée éclatante à des jantes superbes peintes en noir mat, auxquelles viennent s’ajouter les grilles de capot arrière dans ce même coloris noir mat suffisent à diaboliser l’allure générale de la 911. Vraiment, quel dommage que le rouge carmin soit une teinte spéciale facturée 2600€. Porsche aurait pourtant pu jouer le jeu jusqu’au bout et la proposer, à tout le moins, à un tarif relativement abordable. Cela fait penser au sublime Or Nordique qui avait accompagné en grande pompe le lancement de la 997 Targa. La couleur, époustouflante, était une option très chère. Si bien qu’il est pratiquement impossible d’en trouver de nos jours.

Porsche-GTS-25
Les grilles de capot arrière en noir mat contribuent pour beaucoup à transfigurer la GTS.

Porsche-GTS-4

Porsche-GTS-19
A noter que la Carrera 4 GTS se distingue toujours par son bandeau arrière réfléchissant.

Un petit mot sur le Cayenne. Habillé de la même livrée, il ne manque pas d’allure non plus. Mais difficile d’être subjugué dans la mesure où son look a tout de même pris un petit coup de vieux, et qu’il est bien difficile de rivaliser face au trio de sportives à rougir de plaisir qui l’entourent. Une chose est sûre, l’initiative d’une telle débauche de couleurs est appréciable, et espérons que Porsche s’engage encore davantage dans cette voie. On aime ça!

Porsche-GTS-10

Porsche-GTS-11

Crédits photos: Carscoops

Personnalisation subtile pour cette GT3 RS

Temps de lecture estimé: 2’30

Emblématique GT3 RS… Voici déjà 10 ans qu’elle règne dans le coeur des porschistes, grâce à son fabuleux moteur, et sa rage inégalée. Mais la GT3 RS sait également compter sur son look d’indomptable carnassière, grâce à son aileron démesuré, ses indémodables jantes ou encore ses peintures de guerre assumées. Justement, tous les clients ne sont pas friands de ce genre de décorations frivoles et guère discrètes. Dans cette perspective, certains acheteurs ont pu formuler des demandes un peu spéciales, pour des autos plus discrètes gardant tout le caractère d’une vraie GT3 RS. En voici une parmi d’autres.

222ee638-428c-4fdd-b32a-83c7c941afcd

Sans doute les premières images de cette GT3 RS vous auront-elles permis de reconnaître le gris anthracite qui fut la couleur officielle de lancement. A la nuance près que le gris anthracite était relevé çà et là de bandes décoratives de couleur rouge, dont notre auto du jour se passe. Nous pouvons comprendre qu’un acheteur ait décidé de s’en passer, tant ces bandes décoratives étaient voyantes et, à certains égards, un peu trop « tuning », quand la 997 GT3 RS phase 1 faisait davantage dans l’évocation réussie des générations précédentes. Quoi qu’il en soit, cette GT3 RS, futur collector, abandonne les bandes et les jantes peintes en rouge au profit d’un discret noir verni. L’ensemble reste de toute beauté. Est-ce parce que la combinaison est rare sur une GT3 RS qu’elle en devient belle, ou l’association est-elle vraiment réussie? Un peu des deux, probablement.

6037de41-3ef5-4b7d-8a28-96ed14a6469a

Mais le client qui passa commande de cette 997 en son temps, sans risquer l’orange à jantes noires, n’en gardait pas moins le goût de l’originalité! Bien que les seules notes de rouge à l’extérieur se trouvent sur le logo du capot arrière, les cabochons de jantes ou les étriers de freins, la personnalisation de l’habitacle fit appel à davantage d’exotisme, et à davantage de rouge! Outre l’incontournable arceau peint en rouge indien, comme il se doit, le premier propriétaire s’est fendu de quelques équipements préparés par le département Exclusive. Les fonds de compteurs d’un rouge éclatant, option rare mais superbe, se marient idéalement aux ceintures ou aux tirettes d’ouverture des portes ceintes du même coloris. Notons également la baguette entourant le levier de vitesses peinte en rouge.

a97fd394-8606-4f7c-9cf8-16b9249b4323

Afin de parachever la personnalisation de son auto, le premier acheteur a également opté pour des baguettes de tableau de bord en fibre de carbone, rappelant fort à propos que les baquets de la GT3 RS sont également faits de carbone. Quant à l’alcantara enveloppant le volant, les panneaux de portes ou le levier de vitesses, il était de série et se marie idéalement au tissu ignifugé recouvrant les sièges. Pour une raison que l’on ne s’explique guère, cette GT3 RS semble pourtant dépourvue de harnais, pourtant très utiles sur circuit.

9550aa61-4ffc-4e9f-a65b-7297ce5798b2

ed56e84e-1c86-460c-8c98-7f83702f68e1

Cela étant, l’absence de harnais n’est pas choquante en soi, puisque cela rejoint la philosophie de cette GT3 RS un peu particulière, qui semble avoir adopté un autre credo que ses soeurs: la provocation, tout en retenue. En reine du poker, cette 997 semble cacher son jeu. Ce qui ne l’empêche pas de s’afficher à la vente chez l’un des plus prestigieux marchands d’Angleterre. Le prix n’est pas indiqué, mais il devrait se situer dans la fourchette haute de la cote, tant notre belle GT3 RS a d’arguments à faire valoir. Et l’on serait mal avisé de ne pas souscrire aux arguments en question…

L’auto est à vendre chez Maxted-Page & Prill