Porsche de la semaine: 911 Carrera 3.2 Cabriolet


Voici une auto rarement évoquée dans nos colonnes! La Carrera 3.2 jouit pourtant d’une très solide réputation auprès des amateurs, comme des connaisseurs. J’en  garde personnellement un très bon souvenir, celui d’une auto très équilibrée et amusante, réclamant un tant soit peu d’attention, au risque de se montrer brutale. Les commandes, en effet, n’ont pas la douceur des modernes, si bien qu’en comparaison, une GT3 paraît civilisée. N’ayez aucune inquiétude cependant, la 3.2 n’est pas du genre à jouer de vilains tours.

1380188378DSC_4911

La Carrera 3.2 navigue aujourd’hui entre deux eaux, trop chère pour les amateurs désireux de s’offrir une première Porsche, et peut-être un peu trop ancienne désormais pour les rassurer; et néanmoins encore trop récente pour bénéficier du titre enviable d’auto de collection incontournable, titre qu’elle risque de décrocher dans fort peu de temps (nous y reviendrons très prochainement). De fait, peut-être est-il temps de s’offrir un très beau modèle, avant que la cote n’atteigne des sommets inaccessibles? Telle est la raison pour laquelle je vous propose aujourd’hui un cabriolet, superbe et original.

1380188371DSC_4901
On reconnaît la présence d’une boîte 915 au lettrage « Porsche » sur le bandeau arrière, plus large.

Vous n’aurez pas manqué de remarquer cette couleur extrêmement lumineuse, tout en restant relativement discrète et rare. Il s’agit du bleu iris (qui n’a décidément rien à voir avec le bleu iris de la 993, nettement plus foncé), qui se marie parfaitement à une capote de couleur bleu foncé. Cette 911 fait dans l’élégance, bien aidée par l’entourage des jantes resté en aluminium poli. Quant à l’intérieur, en très bel état, il est entièrement tendu de cuir bleu foncé, ce qui permet de maintenir ce léger contraste avec la couleur extérieure, sans pour autant être ostentatoire.

1380188381DSC_4929

Au rang des équipements surprenants, il y a ce couvre-capote permettant de couvrir l’intérieur de l’auto, tout en la laissant décapotée. Elle est par ailleurs équipée de fermetures éclair permettant de protéger l’ensemble de l’habitacle, tout en laissant la place du conducteur parfaitement accessible, par exemple. Un accessoire digne des 356 Speedster, et que je découvre pour la première fois sur une 911 de 1986. Remarquable! Au rang des défauts, on pourra signaler la vieillissante boîte de type 915 qui équipe ce modèle. Installée dans la 911 depuis 1973, la boîte 915 vivait ici ses dernières années, supportant difficilement le couple supplémentaire de la 911, ce qui obligea les ingénieurs à quelques modifications empiriques avant l’arrivée de la G50.

1380188380DSC_4925
Un équipement certainement fait sur mesure. Car il faut sortir couvert…

En résumé, cher Père Noël, je prendrai la même (cette combinaison de couleurs est vraiment sublime…)! Mais je préférerais quand même un coupé. Et une boîte G50. Bon d’accord, je ne suis jamais content. Si à tout hasard il y avait parmi vous quelqu’un d’un peu moins pinailleur que moi, sachez que l’auto est à vendre, en Germanie (avé César!), pour la modique somme de 56 000€, quand Flat 6 Magazine estime un véhicule en état concours à 50 000€. Voilà qui vous laisse une marge de négociation. D’autant plus que je ne suis pas sur le coup, puisque je cherche un coupé…

Retrouvez l’annonce ici:

http://www.pannhorst-classics.de/fahrzeuge/fahrzeugangebote-detail/?car_id=349

J'ai quelque chose à ajouter:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s